Candidate housewives (5)

L’heure du choix
Le PS organise trois débats thématiques retransmis sur les chaînes parlementaires (potentiellement accessible à tous) avec les trois postulants à l’investiture socialiste pour la présidentielle.
J’imagine que l’objectif affiché est de donner des raisons aux adhérents socialistes (seuls à s’exprimer pour le coup) de choisir leur postulant préféré.
Le premier débat a eu lieu hier soir et, des raisons de choisir il faut les chercher sur la forme plus que sur le fond. Après tout n’était-ce pas le but recherché par les trois protagonistes?
Toujours est-il que dans une ambiance et un décor de jeu télévisé chacun a fourbi son image. Ségolène Royal, tout de blanc vêtue, a symbolisé la pureté et la féminité c’est à dire le renouveau politique, tandis que Dominique Strauss-Khan et Laurent Fabius se sont présentés comme des hommes, jusque là rien d’étonnant, habillés normalement en costumes, c’est-à-dire en homme d’Etat. Le message est clair : Elle incarne la nouveauté, ils campent la fonction.
Pour le reste aucune aspérité, pas la moindre polémique ce qui compte est le bavardage autour de cette représentation afin de voir si les sondages frémissent.
La vie politique française est ainsi faite que le fond est réduit au statut de prétexte. Les adhérents socialistes en sont donc amenés à choisir le sexe et les tenues de leur futur candidat, c’est sans doute de la présidentielle-réalité!

Publicités

One Response to Candidate housewives (5)

  1. gaslp dit :

    Good site!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :