Si près du but…

Tout le monde l’avait enterré après le référendum sur la constitution européenne. Un an après, Jacques Chirac est redevenu l’homme fort de la droite.

Dans un article publié dans Le Monde, Patrick Jarreau livre les problématiques de la droite; elles convergent toutes vers Jacques Chirac.

Belle leçon de réalisme politique : Pendant quatre ans le microcosme parisien a tenté de le sortir du jeu. Pas un chroniqueur qui ne l’ait discrédité. Même Nicolas Sarkozy qui croyait l’avoir annihilé s’en retrouve pour ses frais. « Tout ça pour ça! » doit-il se dire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :