Quand Jean d’Ormesson s’éxecute…

Il n’y a rien de plus insoutenable qu’un écrivain qui parle de cuisine politicienne. Non, bien au contraire, que ce ne soit pas convenablement écrit, simplement cela paraît vulgaire. C’est encore plus vrai avec Jean d’Ormesson, lui, si virevoltant la plume à la main, devient empesé dès lors qu’il s’immisce sur ce terrain. Pourquoi pas, me direz-vous!
Que voulez-vous, ça m’agace ; j’aimerais tant un peu de romanesque. Pas du romantique, du romanesque. Imaginons un Jean d’Ormesson camper un personnage partant à la conquête de l’Elysée! Y’a pas à dire, ça aurait quand même plus d’allure et d’intérêt.

 Au lieu de cela, dans une tribune parue ce jour dans le Figaro, le voilà nous contant ce que tout le monde nous a déjà conté : le duel Ségo-Sarko. Ces deux-là seront peut-être au final les deux rivaux, mais force est de constater que ni l’enthousiasme, ni les idées, y sont. Tandis qu’une bonne aventure, picaresque à souhait, aurait ravi les Français. Aujourd’hui, ils demeurent sur leur faim, ils s’ennuient, la campagne n’intéresse personne. Un élan romanesque aurait été salutaire…
Et, Jean d’Ormesson poursuit son pensum… satisfaisant une commande. Car comment, cet écrivain si cultivé, peut-il s’offusquer, comme il le fait dans sa tribune, du fait que la droite ne soit pas toute unie dérrière Nicolas Sarkozy ? Qu’elle ne reconnaisse pas en Nicolas Sarkozy son sauveur et que des chausses-trappes lui soient tendues ?

Simplement parce que Nicolas Sarkozy n’est pas représentatif de la droite républicaine et usurpe les idées d’extrême droite. Quant aux chausses-trappes, n’est-ce pas là, la monnaie de sa pièce. Depuis 4 ans il s’en prend à tout le monde à droite, si bien qu’aujourd’hui rares sont ceux qui ont envie de le suivre d’autant que les faits le rattrappent en ce qui concerne la réalité de sa politique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :