Candidate housewives (6)

Sortir de sa chrysalide

Ca y est, le Parti socialiste a élu Ségolène Royal comme candidate à la présidence de la République!

Son élection a été célébrée comme il se devait par les médias. Après tout ne s’agit-il pas d’un nouveau virage dans la campagne. Il y eut la photo de Nicolas Sarkozy avec Georges W. Bush; plutôt une grosse bévue. Il y a la candidature de Ségolène Royal à la présidentielle; plutôt un pavé dans la mare.

En effet, Ségolène Royal ne va-t-elle pas réussir, à son corps défendant, à unifier la « gauche antilibérale » sur un seul candidat, gage de sa survie ? Va-t-elle ringardiser la candidature « en rupture » de Nicolas Sarkozy et la vider de sa substance, l’obligeant à se repositionner idéologiquement, à rassembler son camp ce qu’il n’a jamais fait (ou su faire), en somme à changer de stratégie et donc d’équipe devenue bien trop caricaturale ?

Reste aussi à savoir s’il elle a la capacité à faire campagne en tant que « leader » et non plus comme « outsider » car cet exercice est beaucoup plus difficile et surtout révélateur d’une dimension, d’une stature d’Etat. Nicolas Sarkozy n’a pas réussi cette mue, favorisant le retour en force ces dernières semaines de Jacques Chirac.

En ratant cette transformation, elle offrirait un boulevard pour une cinquième candidature du Président de la République sortant.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :