Nicolas Sarkozy brûle-t-il ?

Nicolas Sarkozy a annoncé sa candidature à la présidence de la République de manière réussie bien que sans surprise.
N’aurait-il pas été plus judicieux et surprenant pour lui, de la susciter par les adhérents de l’UMP? Ne leur martèle-t-il pas, depuis son accession à la présidence de l’UMP, qu’ils choisiront leur candidat? Ne risque-t-il pas de les démobiliser en brouillant cette annonce avec le congrès de désignation du candidat du 14 janvier ?

Peut-être aurait-il pu davantage les associer afin de ne pas générer chez eux trop d’amertume, laquelle commence à poindre nettement si l’on en juge la participation au scrutin de « validation » du projet législatif (tout juste 50%) ?
Il est à craindre que l’organisation, à l’emporte-pièce, d’une primaire avec Michèle Alliot-Marie, ne suscite pas plus de piment que cela pour les entraîner dans sa joute présidentielle.

Finalement, la vraie surprise de cette annonce est de laisser transparaître autant de tergiversations, signe sans doute d’une grande fébrilité, à l’aune de la campagne présidentielle.
Quant aux chiraquiens, s’ils ont bons dos, inutile de les accabler d’une croix supplémentaire puisqu’ils se rallient tous (Juppé, Raffarin, Alliot-Marie, etc.) à la candidature unique de l’UMP, c’est à dire la sienne, car on ne voit vraiment pas comment elle peut lui échapper.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :