La droite à la recherche de son côté social

Entre le congrès du Parti radical et l’hypothétique candidature de Michèle Alliot-Marie, la droite peine à se retrouver sur l’unique candidat Nicolas Sarkozy.

Ce n’est pourtant pas faute d’éssayer mais, ni Jean-Louis Borloo, ni Michèle Alliot-Marie ne parviennent à incarner cette « autre » droite. Celle du gaullisme, cet « au-nom-de-la-France » qui réussissait l’amalgame des idées, cette unité nationale qui rassemblait les Français autour d’un destin commun.

Peut-être que tous ces candidats cités ne pensent-ils qu’à leur « au-nom-de-moi », ce rassemblement autour de moi, cette unité en mon nom ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :