La loi : nouvel opium politique

mars 1, 2007

Les lois sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus complexes. Faut-il le regretter, s’en inquiéter, réagir ?

En vérité, si la loi sert à établir des règles pour faciliter et/ou améliorer la vie en société, l’éxagération risque de produire l’effet inverse et nuire au « vivre ensemble » du pays.

Et, comme les députés, pour justifier de leur activité auprès de leurs électeurs, tiennent leurs statistiques de proposition de loi, amendements, questions écrites, questions orales, questions au gouvernement etc. Et, que bien souvent ils font preuve d’initiatives très corporatistes ou régionalistes (députés de régions viticoles multiplient les interventions en faveur de la filière viticole etc.), on peut se demander si la loi n’est pas devenu l’opium des élus et le Parlement un grand fumoir.

Publicités